Ceratodon purpureus 

  •  

    Règne : Plantae
    Subdivision : Bryophytes
    Subdivision 2 : Bryophytes
    Genre : Ceratodon
    Espèce : purpureus
    Sous-espèce :
    Variété :
    Ancien nom :
    Auteur :
    Auteur variété :

  • Ceratodon purpureus
    Copyright © 2023 CEBE-MOB - Photo Coppée Jean-Philippe

 

Noms vernaculaires
Français :
Neerlandais : Purpersteeltje
Allemand :
Anglais :

 

Localisation sur les sites CEBE
Moeraske : x
Périphérie Moeraske :
Walckiers : x
Hof ter Musschen : x
Périphérie Hof ter Musschen :
Houtweg :

 

Détermination
Détermination confirmée : oui
Découvreur CEBE : A. & O. Sotiaux
Déterminateur : A. & O. Sotiaux
Nomenclature : SOTIAUX, A., STIEPERAERE, H. & VANDERPOORTEN, A. 2007. Bryophyte checklist and European red list of the Brussels-Capital Region, Flanders and Wallonia (Belgium). Belgian Journal of Botany 140( 2):174-196.

 

Bibliographie
SIEBEL, H. & DURING, H., Beknopte Mosflora van Nederland en België. 2006. KNNV uitgeverij, Utrecht.


 

Commentaires
Cette espèce très commune se rencontre en population généralement très dense tant sur le bois mort que sur les pierres. Sa couleur ''rouille'', son feuillage assez grêle et sa seta qui bifurque à plusieurs reprises en sont tout à fait caractéristiques, (MM).
Ceratodon purpureus et Hypnum cupressiforme sont propablement les deux mousses les plus communes; mais ces deux mousses peuvent être confondues. C. purpureus est une plante remarquable, (que lâ??on remarque), par son état typique au printemps, (ou au début de son développement), quand les plaques de sol dénudé ou de lande brûlée sont souvent pourpres avec des sétas nombreux de Ceratodon en fructification. A dâ??autres moments cela est moins remarquable, quoiqu'il est habituellement possible, en hiver, de voir la jeune capsule, se développant sur une séta dâ??une couleur vineuse qui nâ??a pas encore atteint sa pleine croissance. Ceratodon est très éclectique en ce qui concerne lâ??habitat. Les tiges feuillues, dressées, légérement branchues, sont normalement dâ??une taille de 1-3 cm, et de couleur très variable Les feuilles sont légèrement enroulées à la sécheresse. Sous le microscope, lâ??identification peut être confirmée par la combinaison des caractè res de la feuille : 1) large à la base se rétrécissant en une pointe fine, souvent légérement inclinée dâ??un côté 2) apex avec quelques dents visibles 3) nervure marquée, courant dans un tunnel sur toute la longueur de la feuille 4) marges enroulées, depuis la base jusquâ??à une courte distance de lâ??apex 5) cellules très apparentes , jamais sombres ou couvertes de papilles, largement allongées à la base, ;.petites et presque carrées au sommet ; feuilles longues de 1 à 5 mm. La longue séta de 2 cm, rouge-pourpre, peut amener la confusion avec certaines espèces de Barbula, et autres, mais la forme de la capsule est un bon guide â?? au début presque droite et souvent ovoïde à ellipsoïde avec un corps conique recourbé, mais à maturité presque horizontale, brun marron sombre et profondément sillonnée. Le peristome comprend 16 dents, fendue presque jusquâ??à la base, (AM).


 

Biotopes


 

Observations
02/03/2008, Hof ter Musschen, MM.
11/02/2007, Moeraske, MM.
04/2000, Hof ter Musschen, MM.
02/2000, Moeraske, MM.

Ceratodon purpureus
Moeraske - 03/05
Photo: Coppée Jean-Philippe
Copyright © 2023 CEBE-MOB
Ceratodon purpureus
Moeraske - 03/05
Photo: Paelinck Anne-Marie
Copyright © 2023 CEBE-MOB
Ceratodon purpureus
Moeraske - 03/05
Photo: Paelinck Anne-Marie
Copyright © 2023 CEBE-MOB
Ceratodon purpureus
Moeraske - 03/05
Photo: Rosès Jacques
Copyright © 2023 CEBE-MOB
Ceratodon purpureus
Moeraske - 03/05
Photo: Rosès Jacques
Copyright © 2023 CEBE-MOB
50.88200725,4.395747045625~50.88200725,4.395747045625~50.88200725,4.395747045625~50.88200725,4.395747045625~50.88200725,4.395747045625~50.88200725,4.395747045625~50.88200725,4.395747045625~50.854077725,4.44606301

 

Google Map & Obserbations.be