Peltigera didactyla 

  •  

    Règne : Fungi
    Subdivision : Ascomycetes lichenisati
    Subdivision 2 :
    Genre : Peltigera
    Espèce : didactyla
    Sous-espèce :
    Variété :
    Ancien nom : Peltigera spuria (Ach.) DC
    Auteur : (With.) J.R. Laundon
    Auteur variété :

  • Peltigera didactyla
    Copyright © 2020 CEBE-MOB - Photo Coppée Jean-Philippe

 

Noms vernaculaires
Français :
Neerlandais : Soredieus leermos
Allemand :
Anglais :

 

Localisation sur les sites CEBE
Moeraske : x (indigène (I))
Périphérie Moeraske :
Walckiers :
Hof ter Musschen :
Périphérie Hof ter Musschen :
Houtweg :

 

Détermination
Détermination confirmée : oui
Découvreur CEBE : Anne-Marie Paelinck
Déterminateur : André Bracke
Nomenclature : http://www.lichenology.info/cgi-bin/baseportal.pl?htx=atlas

 

Bibliographie
o Sérusiaux, E., Diederich, P. et Lambinon, J. : 2004 ; Les macrolichens de Belgique, du Luxembourg et du nord de la France ? Clés de détermination : Travaux scientifiques du Musée national d?histoire naturelle Luxembourg - Ferrantia (40) ? pp 120-130 o van Herk, K. et Aptroot, A. : 2004; Veldgids -Korstmossen ; KNNV Uitgeverij Utrecht, pp 282-284


 

Commentaires
Lichen à thalle foliacé gris brun, non pruiné, mais souvent partiellement velu (couleur blanchâtre). Thalle se développant à plat mais également dressé, souvent imbriqué avec bords remontants. Dessous blanchâtre avec veines et rhizines (si présentes) pâles. Lobes allongés et peu découpés (jusque environ 2 cm de large). Soralies toujours présentes sur les jeunes exemplaires, disparaissant par la suite (lorsque les apothécies apparaissent), laissant des traces grisâtres au milieu du thalle. Apothécies, brunes à noires, souvent présentes à l?extrémité des lobes. Le nom néerlandais traduit bien l?aspect de ce lichen. En effet, « leer » signifie « cuir ». Le qualificatif « soredieus » indique la présence de sorédies. C?est effectivement la présence de soralies assez grandes sur le thalle qui caractérise cette espèce. Les soralies sont les petites masses farineuses ou granuleuses qui apparaissent sur certains lichens. Ce terme désigne l?ensemble de la structure, alors que celui de « sorédies » correspond aux petits amas qui se développent sur les soralies. Il s?agit de cellules algales (partie algue du lichen) entourées d?hyphes (partie champignon du lichen). La reproduction végétative est réalisée par ces amas. Risques de confusion : Autres espèces de Peltigera ? P. didactyla se distigue des autres Peltigera par la présence de soralies assez grandes au niveau du thalle et par l?absence d?isidies. JC Etymologie de Peltigera : "L?autre jour, au cimetière On a trouvé Peltigera, un lichen. Cherchons dans le dictionnaire D?où vient le nom de cet énergumène. Pelta : petit bouclier échancré Souvent garni de cuir, le coquet Qui le Thrace et l?Amazone protégeait Des coups qu?on leur assénait. Gerere : porter, gero, geris, gessi, gestum, Il vaut mieux porter le bouclier Qu?en terre être porté. Ce sera la morale de mon pensum". PV.


 

Biotopes
Espèce terricole (=poussant sur le sol), souvent muscicole (=poussant sur les mousses), plus rarement sur des bois pourrissants, généralement dans des habitats perturbés et légèrement nitrophiles (espèce souvent pionnière)


 

Observations
Moeraske, mars 2005, Anne-Marie Dekeyser-Paelinck Pousse à même le sol, à proximité des voies de chemin de fer.

Peltigera didactyla
Moeraske - 03/05
Photo: Coppée Jean-Philippe
Copyright © 2020 CEBE-MOB
Peltigera didactyla Face inférieure : rhizines peu abondantes , ramifiées et confluentes
Moeraske - 04/05
Photo: Paelinck Anne-Marie
Copyright © 2020 CEBE-MOB
50.88200725,4.395747045625~50.88200725,4.395747045625~50.88200725,4.395747045625~50.88200725,4.395747045625

 

Google Map & Obserbations.be